Gabriel Renault

FIERVILLA

Pop garage seventies? Côte de bœuf échalotes miel? Fiervilla aime partager des souvenirs, des bons moments au coin du feu avec une guitare inaccordable. Imaginez quand la musique s’articule autour de chansons comme dans un film de David Linch.

GROS BORIS

Gros Boris fait partie d'une troisième catégorie, ceux profitant du silence pour explorer leurs paysages intérieurs. Si j'évoque un groupe dans la réalisation, Comme un hiatus résulte surtout de la conception, et de la vision d'un homme : Boris Khederian.

Photo Xavier Lambours

MARQUIS

Marquis a sorti son premier album Aurora en février 2021, et n’a pas encore foulé les scènes du fait de la situation sanitaire. Les musiciens de Marquis, après une résidence au Normandy à Saint-Lô, et de nombreuses répétitions dans leur fief rennais, sont maintenant fins prêts à traduire Aurora en live au printemps et à l’été 2022.

Cet album, d’abord imaginé comme le troisième opus de Marquis de Sade, le chapitre manquant d’une saga captivante mais inachevée, avait dû être réinventé en chemin suite à la disparition du chanteur Philippe Pascal en septembre 2019. Au gré d’un itinéraire qui de Rennes passe par New York, Bruxelles, Amsterdam, Paris et Saint Jean du Doigt (Finistère), une succession de collaborations, de coups de main, de rencontres, plus ou moins fortuites, ont rendu possible cette entreprise esquissée il y a 3 ans.

Aujourd’hui Marquis (sans « de Sade ») est un tout nouveau groupe que contemplent 40 ans d’histoire. Une diachronie digne de Borges que valide l’âge de ses membres : trois baby- boomers et un millennial faisant corps et cause commune sur un premier album au goût d’adieu et de renouveau. Du Marquis, première époque, on retrouve Frank Darcel, guitariste, principal auteur-compositeur et réalisateur. Thierry Alexandre et Éric Morinière, respectivement bassiste et batteur, charpentent l’ensemble comme au temps de Rue de Siam. Quant à Simon Mahieu, jeune flamand au pédigrée en construction, il réussit à combler l’absence de Philippe Pascal, sans en effacer la trace. Ainsi, ni manière de résurrection, ni hommage à proprement parlé, Aurora achève un cycle et en inaugure un nouveau. Avec ce titre éminemment symbolique pour un projet qui a connu maintes tribulations avant de voir le jour...

Simon, Frank, Thierry et Éric, les quatre acteurs principaux d’Aurora, sont rejoints sur scène par Nicolas Boyer, guitariste rennais qui a entre autres officié au sein de Detroit auprès de Bertrand Cantat. Marquis, à 5, met donc les guitares en avant, au service d’un Simon Mahieu habité et aussi à l’aise en anglais qu’en français ou en flamand. La section rythmique, qui officiait dans Marquis de Sade, assure à ce groupe européen l’assise idéale pour que l’album, salué par la critique, trouve enfin son prolongement sur scène.

JOE MARION

JOE MARION, ancien membre du groupe BIJOU (batteur historique), créateur de "Rock à la Radio", le hit du groupe, revient et marque un pas de géant en matière de création rock en Français avec sa sonorité racinée, dépouillée et son intensité retrouvée par un long séjour d'enregistrement au Texas,

Une sorte de rock /swamp blues qui débarquerait de la lune, joué par un enfant de T.rex et des Rolling Stones.

La polyvalence et la fluidité démontrées par JOE contrastent avec l’approche de production du même type « à la française »

Ce vaste territoire que JOE nous offre, couvre le blues, le rock, la country sans faiblesse et ajusté par le producteur CHRISS LINSAR qui applique son savoir-faire technique tout en conservant les émotions.

JOE MARION se livre dans 16 titres à venir, servis par la voix chaude de JOE...c'est une fenêtre ouverte sur son âme, son humour, sa gentillesse.sa curiosité, son humanité, sa force, sa poésie et sa survie... c'est un hommage au rock français.

Il est à la fois bien loin et proche du style « pop/rock » de BIJOU mais .... JOE MARION fait ce qu’il aime et nous claque un dessert, sans l’addition ...la classe quoi !!!

Photo Alexandre Coesnon

After Dark

Après trois ans de concerts et plus de 70 dates (Genève, Paris, Fribourg, Chambéry...) où After Dark étaient suivis pour ces covers décalées, le groupe enregistre son premier album REASON AND FEAR. 

Aux influences Rock Garage et Stoner mais pas seulement, il distille aussi ses influences blues et Classic Rock.

Constitué de Noël H (Guitare), Guillaume Giazzi (Basse), Florent Tissot (Batterie) et Aude Hamel (Chant), AFTER DARK délivre sur scène un Live énergique et Brute. 

REASON AND FEAR, le premier album , enregistré au Môle Studio (Proche Genève), est composé par Noël Hamel, Texte écrits par l'artiste Genevoise BRIZE et la participation d'Henri Serafini et sort en Décembre 2019 avec un vernissage au Champmeslé (Carouge). 

Le nouvel album devrait voir le joue en cette fin d'année 2022.

Red Retam

Le trio Red Retam est typé "Power Rock électronique" (Influence : Nine Inch Nails, Aston Villa, Archive,…………). Avec Red Retam en concert, on peut entendre leur son « Rock electro », mélange d’un bloc guitare/ basse/ batterie avec l’univers des machines électroniques des claviers et sampleurs, soutenant leurs textes francophones, basés sur des observations qui les touchent (la tourmente, les contradictions, l'actualité…) Sur scène, on peut voir : Fred batteur-chanteur exploitant machines et batteries Mick bondissant de la guitare à la basse. Fred balançant ses claviers dans un espace sonore tridimensionnel. Fort d’une centaine de prestations dans le cadre de festivals, scènes nationales, tremplins, café-concert, clubs, Red Retam propose au public, un concert captivant.

Copyright ©. 2022 Pop Culture radio